Projet

L’idée

Elle naît du projet d’un italien en Erasmus à Tarragone. Pendant son séjour en Espagne, il réalisa un reportage vidéo sur les histoires d’italiens immigrés en pays méditerranéen et plus précisément en Catalogne, entre les villes de Barcelone et Tarragone. L’objet de la recherche sur ce thème est d’interviewer d’autres compatriotes pour recueillir le témoignage direct de plusieurs personnes. Elle se réalise grâce au développement de la web 2.0 pour partager les vidéos sur internet.

Les premisses

Les fondateurs du projet ne sont affiliés à aucune association, partit politique, fondation ni même aucun mouvement. Ce sont des licenciés universitaires qui croient au web et à Internet comme moyen de partager des histoires et des contes. Le vidéo-témoignage ne sera pas censuré, à mois qu’il viole les termes et conditions d’usage et servira à expliquer les décisions de ces personnes qui quittent leur propre pays. Il se peut que vous entendiez des gens qui ont des préjugés et de l’hostilité envers l’Italie et d’autres qui regrettent leur pays. Cela nos explique les différences d’ expériences de chacun d’eux.

L’objectif

Le projet, sans aucun but lucratif, veu t donner la parole et l’espace à n’importe quel compatriote italien résidant dans un pays étranger, afin qu’il puisse raconter sa propre histoire d’immigrant moderne et expliquer les motivations qui l’on poussé à vivre dans un autre pays. En considérant les décisions des universitaires et des travailleurs italiens qui décident d’émigrer à l’étranger, le nombre d’italiens qui vit hors d’Italie (3.891.295) est presque égaul au nombre d’étrangers résidant dans le « Bel Paese » (3.891.295). Ces éléments proportionnés sont tirés du reportage « Italien dans le monde 2009 » de la fondation Migrants.

Le résultat

Les histoires recueillies montrent les difficultés que nos compatriotes italiens peuvent rencontrer pour s’adapter à une culture nouvelle et différente, langue et style de vie et en même temps la vision qu’ils ont sur l’Italie. En créant des liens pareils entre les italiens qui vivent à l’étranger et ceux qui vivent encore en Italie, il prendront conscience d’un thème et d’un phénomène de pure actualité qui ne fait pas seulement partit du passé mais de notre présent.